Xn--matrieldentaire-dnb.fr

1 – Inflammation de la dentine

Un traumatisme ou une fente dentaire conduit avec le temps à une inflammation de la dentine. Sans traitement, l’infection se propage vers la pulpe dentaire puis aux tissus voisins. Des  inflammations sont également possibles pour des cas de caries dentaires ou de gingivites non traitées. Pour éviter toute complication, il est conseillé de consulter régulièrement un dentiste.

Outre l’inflammation de la dentine et les caries, la dentinogenèse imparfaite et la dysplasie dentinaire sont aussi des affections moins fréquentes.

2 – Dysplasie dentinaire et dentinogenèse imparfaite

La formation imparfaite des dents (dentinogenèse)  et la dysplasie dentinaire sont caractérisées par un développement anormal de la dentine. Ces malformations de dents peuvent être permanentes ou temporaires. En effet, on dénombre deux types de dysplasie dentaire et trois de formes de dentinogenèse imparfaite(Lampe de bureau avec loupe).

A– Dentinogenèse imparfaite

Elle est caractérisée par une dentition translucide, ambrée présentant un aspect de vétusté. L’émail se fend facilement et laisse apparaître la dentine au niveau de la couronne dentaire. Habituellement,une radiographie révèle de courtes racines minces associées à une production anormale de dentine qui obstrue la pulpe.

La dentinogenèse imparfaite de type I est lié à une fragilité des os (ostéogenèse anormale). Cette maladie induit une déformation et une diminution de la masse de dentine. Elle a une action est permanente sur la dentine.

Le type II affecte moins la dentine primaire que la dentine secondaire. Elle  n’atteint pas les tissus osseux. Ce type de dentinogenèse imparfaite peut avoir chez certains patients  un effet temporaire. Cependant, elle est parfois associée à une surdité.

La dentinogenèse imparfaite de forme III produit une malformation permanente de la dentine. Elle est caractérisée par des molaires sans racine et des dents opalescentes.Les types II et III découlent de maladies génétiques autosomiques dominantes (mutation du gène DSP).

B – Dysplasie dentinaire

Les dents présentent un aspect normal pour la dysplasie dentinaire de type I. Néanmoins on observe sur les radiographies, un rétrécissement conique apical anormal et des racines particulièrement pointures.

Pour la dysplasie dentinaire II, laminéralisation de la dentine est normale. Les dents sont néanmoins opalescentes avec une obturation de la pulpe(Unit dentaire).

 

Web: strumentidentali.it/


Notas de prensa de Xn--matrieldentaire-dnb.fr

  • Réduire le grincement des dents par la relaxation Dans le cas où le stress est potentiellement en cause, le bruxeur dispose de différentes solutions pour espérer remédier à la situation. Le stress et l’anxiété peuvent être gérés et contrôlés avec des techniques de relaxation comme le yoga, la méditation et aussi par des séances de psychothérapie ou d’hypnose. Ces techniques...

  • L’amalgame L’amalgame est le plus classique des matériaux. Proposé depuis plus d’un siècle dans la restauration des dents, l’amalgame est composé d’un alliage d’argent (50% à 70%), d’étain et de cuivre auquel on associe du mercure. Le mélange de ces différents composants produit une pâte qui, une fois mise en place, durcit. Ce matériau est certes peu esthétique, mais il associe une...

  • La maladie parodontale est un état chronique pouvant être maîtrisé, mais jamais guéri complètement. Elle commence habituellement par une inflammation des gencives (gingivite) en réaction à la plaque, qui est composée de plusieurs différents types de bactéries. Si on ne les combat pas, ces bactéries demeurent sous les gencives et peuvent par la suite toucher l’os sous-jacent, qui est le principal soutien des dents. Ce...

  • Qu’est-ce que la chirurgie buccale? C’est la spécialité de dentisterie chargée de résoudre la pathologie chirurgicale de la bouche dont les dents ou les molaires, des freins lingual ou des lésions des muqueuses (Moteur d'endodontie). Qu’est ce que la chirurgie parodontale? Parfois, le parodontologiste ne parvient pas à éliminer tous les irritants bactériens par détartrage ou surfaçage radiculaire, soit parce que...

  • L'origine des colorations peut être de deux types : Les colorations superficielles faciles à éliminer par le détartrage et le brossage, proviennent de l'alimentation ou du mode de vie : tabac, café, thé, réglisse, vin, etc. Les colorations en profondeur justiciables du blanchiment sont à caractère héréditaire ou pathologique. L'exemple le plus connu est la coloration due à la prise de tétracycline...

  • 1 – Inflammation de la dentine Un traumatisme ou une fente dentaire conduit avec le temps à une inflammation de la dentine. Sans traitement, l’infection se propage vers la pulpe dentaire puis aux tissus voisins. Des  inflammations sont également possibles pour des cas de caries dentaires ou de gingivites non traitées. Pour éviter toute complication, il est conseillé de consulter régulièrement un dentiste. Outre l’inflammation de...