Matériaux couramment utilisés

Xn--matrieldentaire-dnb.fr - Friday, November 24, 2017.
Enviado por Venus477

L’amalgame

L’amalgame est le plus classique des matériaux. Proposé depuis plus d’un siècle dans la restauration des dents, l’amalgame est composé d’un alliage d’argent (50% à 70%), d’étain et de cuivre auquel on associe du mercure. Le mélange de ces différents composants produit une pâte qui, une fois mise en place, durcit. Ce matériau est certes peu esthétique, mais il associe une excellente résistance à l’abrasion (usure) à une grande durabilité.
 
L’amalgame est très fiable et durable pour traiter les dents postérieures moins visibles. De plus, avec le temps, l’amalgame a la propriété intéressante de sceller et devenir étanche. Peu coûteux et durable, l’amalgame demeure encore aujourd’hui un matériau obturateur utilisé sur les dents postérieures soumises aux forces provenant de la mastication.
 

Son principal inconvénient demeure sa couleur argentée qui peut déplaire. De plus, l’amalgame a tendance à prendre de l’expansion en vieillissant, créant un stress supplémentaire à la dent. Ceci peut parfois causer des fractures. Il faut savoir que les vapeurs de mercure qui se dégagent de l’amalgame sont négligeables et bien en deçà des seuils toxiques. Encore à ce jour, aucune étude n’a pu démontrer que les amalgames étaient nuisibles pour la santé. Toutefois, un pourcentage infime de la population serait plus susceptible et pourrait développer une réaction allergique localisée aux gencives (Pièces à main).

En quoi consiste une incrustation ?
La procédure d’incrustations nécessite généralement deux rendez-vous.

Au premier rendez-vous, le dentiste enlèvera toute carie et/ou vieille obturation sur votre dent qui sera préalablement engourdie. La cavité sera ensuite soigneusement nettoyée et préparée en taillant la surface pour une bonne adaptation de l’incrustation. Une empreinte de la dent taillée sera prise et envoyée au laboratoire pour la confection. Une obturation provisoire sera mise en place, jusqu’à la deuxième visite.
 
Lors de votre deuxième rendez-vous, votre nouvelle incrustation sera soigneusement et précisément scellée sur la dent. Quelques ajustements peuvent être nécessaires pour assurer une bonne adaptation et une occlusion confortable.
 

Vous recevrez des instructions à la suite de votre traitement. De bons soins d’hygiène buccodentaire avec de bonnes habitudes alimentaires et des visites régulières chez votre dentiste aideront à préserver votre nouvelle incrustation (Modèle anatomique).     

Acerca de Xn--matrieldentaire-dnb.fr

1 – Inflammation de la dentine

Un traumatisme ou une fente dentaire conduit avec le temps à une inflammation de la dentine. Sans traitement, l’infection se propage vers la pulpe dentaire puis aux tissus voisins. Des  inflammations sont également possibles pour des cas de caries dentaires ou de gingivites non traitées. Pour éviter toute complication, il est conseillé de consulter régulièrement un dentiste.

Outre l’inflammation de la dentine et les caries, la dentinogenèse imparfaite et la dysplasie dentinaire sont aussi des affections moins fréquentes.

2 – Dysplasie dentinaire et dentinogenèse imparfaite

La formation imparfaite des dents (dentinogenèse)  et la dysplasie dentinaire sont caractérisées par un développement anormal de la dentine. Ces malformations de dents peuvent être permanentes ou temporaires. En effet, on dénombre deux types de dysplasie dentaire et trois de formes de dentinogenèse imparfaite(Lampe de bureau avec loupe).

A– Dentinogenèse imparfaite

Elle est caractérisée par une dentition translucide, ambrée présentant un aspect de vétusté. L’émail se fend facilement et laisse apparaître la dentine au niveau de la couronne dentaire. Habituellement,une radiographie révèle de courtes racines minces associées à une production anormale de dentine qui obstrue la pulpe.

La dentinogenèse imparfaite de type I est lié à une fragilité des os (ostéogenèse anormale). Cette maladie induit une déformation et une diminution de la masse de dentine. Elle a une action est permanente sur la dentine.

Le type II affecte moins la dentine primaire que la dentine secondaire. Elle  n’atteint pas les tissus osseux. Ce type de dentinogenèse imparfaite peut avoir chez certains patients  un effet temporaire. Cependant, elle est parfois associée à une surdité.

La dentinogenèse imparfaite de forme III produit une malformation permanente de la dentine. Elle est caractérisée par des molaires sans racine et des dents opalescentes.Les types II et III découlent de maladies génétiques autosomiques dominantes (mutation du gène DSP).

B – Dysplasie dentinaire

Les dents présentent un aspect normal pour la dysplasie dentinaire de type I. Néanmoins on observe sur les radiographies, un rétrécissement conique apical anormal et des racines particulièrement pointures.

Pour la dysplasie dentinaire II, laminéralisation de la dentine est normale. Les dents sont néanmoins opalescentes avec une obturation de la pulpe(Unit dentaire).

 

Mas información acerca de Xn--matrieldentaire-dnb.fr

  • Imprimir
  • Reportar abuso

Comentarios

Escribe tu comentario